Tout savoir pour soulager les coliques de bébé

Tout savoir pour soulager les coliques de bébé

Un bébé qui grimace, qui pleure ou se tortille peut traduire un problème de coliques. Parfois, la situation reste très impressionnante et vous avez l’impression de vous sentir démunis. Pourtant, il est important de comprendre leur origine et leur cause pour appliquer les bons gestes.

Définition des coliques de bébé

Les coliques se présentent sous la forme de crise régulière et récurrente chez le bebe. En moyenne, elles durent trois heures par jour et cela trois jours par semaine pendant au minimum une période de sept jours.

À n’importe quel instant de la journée les coliques peuvent survenir, mais souvent elles se produisent dans la soirée ou en fin d’après-midi. C’est une situation très fréquente chez les jeunes bebe et environ 20 % d’entre eux sont touchés par le phénomène.

Par ailleurs, certaines études ont démontré que les enfants allaités seraient moins touchés par ce phénomène.

Différentes manifestations sont également présentes au moment des coliques comme :

  • Votre enfant devient rouge et serre les poings.
  • Une certaine raideur au niveau des muscles du ventre et des jambes. Il peut également les replier au niveau de son ventre.
  • Du fait de la présence des gaz, le ventre de votre enfant est généralement plus dur. Rassurez-vous, il ne faut pas voir les coliques comme une maladie, mais simplement un comportement spécifique et des symptômes réels en fonction de la douleur ressentie par votre enfant. Pour le soulager, vous pouvez bien évidemment essayer la comptine bebe, mais il est également impératif de faire les bons gestes.

Les causes liées aux coliques

À vrai dire, la cause des coliques n’est pas clairement déterminée, mais il existe plusieurs hypothèses sur le sujet.

Crédit photo: Andreas Wolhfahrt

Tout d’abord il faut savoir que les pleurs sont quelque chose de normal dans le développement de votre bébé. Pour lui, il s’agit tout simplement de son unique façon de pouvoir communiquer avec le monde extérieur. Voilà pourquoi des nourrissons pleurent sans raison apparente alors qu’ils sont en parfaite santé.

Certains experts pensent que l’apparition des coliques constitue tout simplement une étape nécessaire dans le développement de l’enfant. Si l’intensité des pleurs et l’augmentation des fréquences peuvent être perceptibles, cela s’expliquerait par des changements causés dans son environnement.

Enfin, certains enfants pleurent davantage que les autres, mais cela reste uniquement lié à leur comportement et à leur sensibilité. Les facteurs extérieurs peuvent également encourager les pleurs comme la fatigue ou la faim. Bien évidemment, la comptine bébé reste toujours un excellent moyen pour calmer votre enfant.

La bonne façon de soulager votre enfant des coliques

Pour les parents, il est éprouvant de prendre soin de son enfant et de le soulager lorsque les coliques sont présentes. Notamment quand les pleurs sont soutenus, vous avez le sentiment d’être incompétents ou impuissants.

Mais rappelons tout de même que la colique reste un phénomène temporaire et répandu. Sachez que cela n’aura pas de conséquences néfastes pour le développement de votre.

Même si vous cherchez à le consoler, dans certains cas cela ne fonctionnera pas, mais voici quelques pistes de réflexions que nous vous conseillons d’exploiter :

  • Bercez votre enfant lentement et si possible utilisez une comptine bébé.
  • Essayer de le maintenir dans un endroit calme et propice au repos avec des lumières tamisées.
  • N’hésitez pas à porter votre enfant avec une écharpe ou un porte-bébé.
  • N’hésitez pas à lui faire un massage abdominal en orientant les mains dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Évitez de lui donner trop à manger.
  • Veiller à ce que votre enfant fasse correctement son rot après la tétée.
Crédit photo: Blankita_ua

À quel moment prendre rendez-vous avec un médecin ?

Lorsque les coliques sont présentes chez votre enfant, il n’est pas nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Néanmoins, si vous êtes inquiet, n’hésitez pas à le faire notamment si les coliques sont présentes dès les premiers jours de vie de votre enfant. Si malheureusement les crises de pleurs ne diminuent pas, c’est une autre raison parfaitement valable de consulter un spécialiste.

Si vous constatez que votre enfant vomit ou à des régurgitations régulières, c’est un autre signe qu’il faut prendre rendez-vous avec un pédiatre. Même constat si vous remarquez que sa prise de poids ralenti.

Enfin, sachez qu’une séance d’ostéopathie sera également bénéfique pour le nourrisson. Il s’agit d’un professionnel qui sera capable de le manipuler avec la plus grande précaution dans le but de le libérer des tensions intestinales.

C’est une thérapie naturelle permettant également de corriger certains déséquilibres dans le but de réguler l’organisme. Parfois, une seule séance reste largement suffisante pour que votre nourrisson connaisse une nette amélioration. Dans tous les cas, il est préférable de prendre rendez-vous, car cela pourra littéralement vous simplifier la vie.

Quelques astuces à appliquer immédiatement

La meilleure chose pour apaiser votre nourrisson et de le prendre dans vos bras, car de cette façon il se sentira en sécurité. Si vous êtes adepte du portage, sachez que c’est une solution que vous devez utiliser sans la moindre modération.

Par ailleurs, vous aurez les mains libres, ce qui vous permettra de continuer à faire certaines de vos activités. La position dans laquelle se trouve le nourrisson reste physiologique et ne lui causera aucun tort.

Conclusion

Les coliques sont un phénomène récurrent chez le nourrisson. Certes, la période n’est pas toujours évidente que ce soit pour lui ou en tant que parents, mais vous devez faire le nécessaire pour le soulager au maximum.

A lire: Comprendre les pleurs de bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.