Les documents nécessaires pour inscrire bébé à la crèche

Les documents nécessaires pour inscrire bébé à la crèche

Que ce soit une démarche de dernière minute ou une inscription en amont, pour certaines personnes c’est le véritable parcours du combattant pour inscrire son enfant à la crèche. Quels sont les documents nécessaires et quels sont les organismes concernés ? Autant de questions parfaitement légitiment en tant que parents, d’autant plus que vous souhaitez le meilleur pour lui.

Les documents demandés pour une inscription à la crèche.

Lorsque vous souhaitez inscrire votre bébé à la crèche, il est indispensable de monter un dossier d’inscription avec différentes pièces justificatives. Néanmoins, sachez que les documents peuvent varier d’un établissement à l’autre. Le plus simple reste directement de vous orienter vers les autorités municipales pour prendre un maximum de renseignements. Mais généralement, vous retrouvez des pièces similaires comme :

  • Un justificatif de situation professionnelle : c’est-à-dire un document du pôle emploi, votre contrat de travail ou une fiche de paie.
  • Ensuite, un justificatif de domicile : il est impératif de choisir une crèche se situant sur la même commune que votre lieu de résidence.
  • Une preuve de grossesse : il s’agit d’une attestation médicale ou bien la déclaration bébé mairie correspondant à l’acte de naissance. Des documents à conserver précieusement, car ils seront utilisés dans de nombreuses situations.

Choisir une structure adaptée par rapport à votre besoin

Tout d’abord, il faudra délimiter un périmètre autour de votre lieu de travail ou de votre domicile. Ensuite, cela vous permettra de déterminer les structures adaptées et de vous concentrer sur des questions essentielles.

Tout d’abord, déterminer le nombre de jours nécessaires pour la garde de votre bébé. Souhaitez-vous, vous orientez vers une petite amplitude horaire ou au contraire sur un créneau beaucoup plus important ? Interrogez-vous également sur la taille de la structure et sur le budget que vous serez capable de déployer.

En effet, il faut savoir que les crèches se décomposent sous la forme de plusieurs structures afin de répondre précisément aux besoins de chaque parent. Il faut donc vous imprégner du mode de fonctionnement, mais également de la philosophie de l’établissement.

Si vous choisissez une crèche municipale, renseignez-vous auprès du service de la petite enfance de la mairie. Celle-ci dispose d’un point d’accueil en formation petite enfance vous permettant de prendre connaissance des pièces justificatives nécessaires et ensuite de demander un dossier à partir du sixième mois de grossesse.

Cependant, il faut savoir que les places sont particulièrement courtisées et que généralement la demande reste plus importante que l’offre.

La deuxième solution consiste à contacter directement les crèches se situant dans votre périmètre. Ainsi, vous allez connaître beaucoup mieux les démarches à entreprendre par rapport au type de structure et par rapport à votre budget.

Crédit photo: Freestock

Les critères d’admission dans les crèches

Pour faire simple, il s’agit d’un système de points permettant de définir les demandes prioritaires par rapport aux autres. Directement, votre situation familiale, personnelle et professionnelle sera prise en compte et en fonction du nombre de points que vous obtenez, vous avez plus de chances d’obtenir une place pour cette crèche.

Parmi les critères principaux, il y a les revenus du foyer, s’il s’agit d’une famille monoparentale ou de parent isolé, s’il y a un des parents à la recherche d’un emploi, si les parents ont des jumeaux et si la fratrie a déjà fréquenté la crèche.

Par ailleurs, l’inscription du bébé est alors possible lorsque l’enfant réunit tous les critères définis et adéquats par la structure. Encore une fois, de nombreuses variations sont constatées d’une crèche à l’autre.

Les critères de recrutement sont directement dépendant des crèches municipales, car ces dernières dépendent de la commune. Si par contre vous faites le choix de mettre votre enfant dans une crèche privée, elle dispose de ses propres critères.

Néanmoins, il existe certaines constantes comme le fait que l’enfant doit avoir ses vaccins à jour. Il doit être au minimum âgé de deux mois à trois ans révolus. La crèche demandera un certificat médical afin de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indication sur le plan de la vaccination et de contre-indication médicale.

Bien préparer l’inscription de votre enfant

Désormais, vous savez que les places pour une crèche sont particulièrement prisées. Voilà pourquoi il est indispensable d’effectuer cette démarche avant même la naissance de votre bébé. C’est une solution judicieuse et avant d’entamer toute démarche, rapprochez-vous directement de la mairie de votre commune. Une préinscription demeure parfois possible à partir du troisième mois de grossesse.

En vous y prenant beaucoup plus tôt, vous limitez votre dépendance à une réponse négative et vous arrivez à vous affranchir du stress.

En effet, vous pensez certainement à la trousse de toilette bébé ou à apprendre certaines comptines bébé. Mais il faut également être vigilant sur une inscription en crèche, en anticipant ce besoin.

Conclusion

Monter un dossier d’inscription en crèche n’est pas une opération complexe. Mais cela nécessite certains préparatifs qu’il vaut mieux anticiper pour éviter de vous retrouver dépourvu. N’oubliez pas non plus de conserver les pièces justificatives afin de faciliter son admission.

A lire: Jusqu’à quel age utilise t’on un lit parapluie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.